Le cycle de vie d’un pot - Mjardiner

Le cycle de vie d’un pot

Les arrangements en pots ont la cote auprès des jardiniers. Ils créent un effet instantané et personnalisent votre résidence. Faciles d’entretien, ils sont accessibles à tous, il suffit de faire le bon choix de plantes et d’utiliser la bonne recette. Mais que faire pour l’entretien de ces beautés? Que faire avec la terre à la fin de la saison? Voici mes trucs et astuces pour que votre décor extérieur produise un effet WOW tout l’été.


Sélection du pot

Le choix des contenants est avant tout une question de goût. Il existe sur le marché un très grand choix de pots de différents types de matériaux, l’important est de s’assurer que le diamètre est d’au moins 30cm (12pouces). Les petits pots sèchent si rapidement que deux arrosages par jour pourraient être nécessaires dans le cas d’une exposition très ensoleillée.

Vous pouvez même récupérer des contenants ayant eu d’autres usages par le passé et leur donner une touche d’originalité bien personnelle. Assurez-vous simplement qu’il y ait un drainage au fond des contenants et que les trous d’écoulement soient bien dégagés. Pour ceux qui souhaiteraient limiter la fréquence d’arrosage, je vous suggère de vous procurer des pots avec réserve d’eau, vous en trouverez en plusieurs dimensions et coloris dans les jardineries.

Terreau

Le succès passe inévitablement par la qualité du terreau.  Pour assurer un regain d’énergie à la fin de l’été, déposez d’abord quelques pouces de compost marin au fond du contenant. Puis, complétez avec un terreau adapté à la culture en pot, celui-ci contient tout ce qu’il faut pour que vos arrangements restent beaux tout l’été. N’utilisez jamais d’autres types de terreau que ceux spécialement conçus pour la culture en pot, les autres contenant souvent trop de sable.  Celui-ci formera alors une masse compacte qui retiendra l’eau et empêchera l’expansion des racines. Vous pourriez être tenté par la terre noire en spécial à 0.99$, mais vous risquez de le regretter plus tard en saison. La terre noire est principalement composée de mousse de tourbe de dernière qualité. En plus d’avoir une terre très lourde, n’offrant pas les conditions optimales pour un bon développement racinaire, vous aurez une terre très acide, néfaste pour le développement de vos plantes.  Le terreau adapté à la production en contenant sera léger, bien équilibré et retiendra suffisamment d’eau.

À chaque année, renouvelez le terreau puisque les réserves d’énergie sont épuisées après une saison de culture.

Sélection des plantes

Lorsque vous aurez choisi l’endroit où vous installerez vos pots, vous pourrez calculer le degré d’ensoleillement de ce site. Les plantes ont chacune leur préférence d’exposition, elles se comporteront mieux dans un endroit plein soleil (plus de 6 heures de soleil), mi-ensoleillé (de 3 à 6 heures de soleil) ou ombragé (lumière filtrée par le feuillage des arbres, par exemple). Cette information sur les besoins spécifiques des plantes est disponible sur les étiquettes d’identification. Par la suite, sélectionnez les variétés en prenant soin de placer chaque plante à l’endroit qui lui convient le mieux pour son développement.

Prenez aussi en considération la dimension des plantes à maturité pour déterminer la quantité de plants nécessaires à la conception de vos arrangements. Nul besoin de remplir complètement le pot, prévoyez l’ampleur de leur développement puisqu’elles continueront de croître pendant plusieurs mois dans le même pot.  Règle générale, si vous utilisez des plantes de calibre moyen, un pot de 50cm (20 pouces) pourrait contenir environ 4 à 6 plantes.

La disposition de vos plantes aura aussi une influence sur le choix de celles-ci. Deux types de montages sont généralement utilisés. Les plantes seront disposées en escalier, c’est-à-dire une plus grande au centre ou en bordure à l’arrière, puis deux ou trois autres variétés de croissance intermédiaire et finalement des retombantes autour du pot. Les retombantes camouflent bien les pots qui commencent à être légèrement défraîchis. Elles peuvent également être sélectionnées pour créer un massif uniforme de variétés différentes ou d’une seule variété.

Pour créer un effet de hauteur, les cannas, les graminées, les sauges et la verveine Meteor Showerâ sont des plantes à utiliser sans hésitation.

Dans les contenants placés à proximité de la cuisine, le montage peut aussi inclure des légumes au feuillage comestible, comme des laitues colorées ou bettes à carde. Avez-vous pensé à des fines herbes? Basilic, origan, sauge, thym, persil et romarin se plairont en contenants et seront plus accessibles pour cuisiner. Vous ajouterez ainsi couleur, odeur et saveur à vos arrangements.

Fertilisation

Qui pense réellement à fertiliser ses plantes aux 2 semaines? Simplifiez-vous la tâche! Utilisez des engrais à dégagement lent. Selon le produit choisi, vous pourrez fournir jusqu’à 3 mois de fertilisation en une application. Toutefois, l’utilisation d’engrais granulaire naturel est préconisée si vous avez choisi d’intégrer des plantes comestibles à vos arrangements. Par exemple, les produits Acti-Sol vous proposent plusieurs formules d’engrais en contenants de formats variés. Vous y trouverez sûrement une combinaison qui vous conviendra.

Arrosage

Les plantes en pot sèchent plus rapidement que les plantes en pleine terre. De plus, elles sont souvent exposées au soleil et au vent. Un suivi assidu est nécessaire pour éviter le dessèchement, soit trois ou quatre fois par semaine. Par contre, lors des canicules, il est sage de vérifier l’arrosage à tous les jours. Chaque fois que la plante manque d’eau et que les feuilles ramollissent, elle est en état de détresse et sa durée de vie en est affectée.

Si vous avez choisi des pots avec réserves d’eau, votre fréquence d’arrosage sera grandement diminuée.  L’ajout de polymères (comme O-Gel et Soil Moist) dans le terreau lors de la préparation des pots aide aussi à limiter les arrosages. Les polymères se gorgeant d’eau, ils libéreront par la suite à petite dose l’eau qu’ils contiennent. Vous trouverez ce type de produit facilement en jardinerie. La quantité à utiliser variera selon le volume de terre que contient le pot.

Entre chacun des arrosages, laissez le terreau s’assécher un peu. Idéalement, effectuez votre arrosage le matin afin d’éviter l’excès d’humidité durant la nuit, ce qui pourrait être propice au développement de maladies fongiques et attirer des insectes nuisibles.

Entretien

Durant l’été, supprimez les fleurs fanées. Ainsi, vous stimulerez les plantes à produire une floraison abondante. Prenez  le temps de supprimer une partie de la tige et non seulement la fleur. Et si jamais une plante prenait un peu trop d’espace et envahissait les autres plantes, n’hésitez pas à sortir les ciseaux pour restreindre sa croissance. Assurez-vous simplement de couper à la jonction d’une nouvelle repousse.

Et les vacances

Si vous prévoyez quitter pour une longue période, déplacez vos pots dans un endroit ombragé où Dame Nature pourra s’occuper elle-même de l’irrigation. Et offrez-leur un arrosage abondant juste avant votre départ. Vous pourriez aussi y ajouter des bouteilles d’eau  auxquelles vous auriez pris le temps de perforer quelques trous dans le bouchon.  Par la suite, insérez le bouchon de la bouteille remplie d’eau dans vos arrangements en pots.  L’eau s’écoulera de façon graduelle sur une longue période permettant ainsi à la plante de recevoir un apport d’eau malgré votre absence.

Déjà l’automne

Dès le mois d’août, lorsque vos plants commencent à s’étioler, vous pourrez remplacer ceux qui ont cessé de fleurir et replanter des espèces résistantes aux fraîcheurs automnales. Les choux décoratifs, les pensées et de petites graminées réanimeront vos pots pour quelques mois encore.

À l’arrivée des premiers gels, vous pouvez vider le terreau de vos pots dans vos plates-bandes puisque vous ne le réutiliserez pas l’année suivante. Un entreposage adéquat permettra de conserver vos contenants plusieurs années. Et si vous aimez donner une seconde vie à vos pots, coupez simplement au ras du sol les tiges de vos plantes et installez-y des éléments de décoration appropriés pour des fêtes comme l’Halloween ou Noël.

Isabelle Caron

Vous aimerez aussi...