Les engrais verts, pour un sol plus sain - Mjardiner

Les engrais verts, pour un sol plus sain

comment utiliser les engrais vert

Tout jardinier a entendu un jour ou l’autre parler des engrais verts. Dans les faits peu de gens savent ce que ce terme cache comme réalité. Ainsi, l’utilisation des engrais verts est généralement mal connue et plutôt sous estimée, même par certains jardiniers expérimentés.


Qu’est-ce qu’un engrais vert?

Pour en donner une définition simple, disons que les engrais verts sont des plantes semées dans le but de protéger et d’enrichir le sol. Outre leur rôle de protection contre l’érosion, la plupart des engrais verts permettent aussi de contrôler la pousse des herbes indésirables, de favoriser la vie des microorganismes du sol et d’attirer les insectes bénéfiques. Certaines de ces plantes sont même comestibles ! Presque parfaits ces engrais verts me direz-vous… C’est pour cette raison qu’il serait dommage de s’en passer lorsqu’on possède un potager.

Engrais vert intercalaire

Il existe différents types d’engrais verts, mais ceux qui sont les plus utilisés sont sans contredit les engrais verts intercalaires, qui sont semés entre les rangs, au pied des cultures principales afin d’éviter l’érosion du sol et la croissance des herbes indésirables. Ce type d’engrais vert, particulièrement lorsqu’il s’agit de légumineuses capables de fixer l’azote atmosphérique comme le fenugrec, la féverole, la luzerne et le trèfle par exemple, permet aussi d’augmenter la croissance des végétaux formant la culture principale.

Engrais vert de couverture

On utilise également les engrais verts dits de couverture qui ont pour fonction de recouvrir le sol avant ou après la culture principale. Ils sont habituellement enfouis avant le semis de la culture principale ce qui enrichit le sol et stimule la vie microbienne.

Le sarrasin est un bon exemple d’engrais vert de couverture puisqu’il s’agit d’une plante vigoureuse qui étouffe les herbes indésirables. En plus d’enrichir le sol, il stimule également la vie microbienne. En effet, cette plante est capable de rendre assimilable une partie du phosphore du sol grâce aux champignons mycorhiziens auxquelles ses racines sont associées. Une fois la plante coupée et retournée au sol, les minéraux contenus dans celle-ci sont libérés et pourront être utilisés par la culture suivante.

Le sarrasin est habituellement semé au tout début de la mise en culture d’une parcelle de terre. Il est éventuellement coupé et enfouit dans le sol avant de procéder au semis ou à la plantation de la culture principale.

Certaines graminées, comme le seigle et l’avoine, ainsi que quelques plantes de la famille du chou, telles que le colza et la moutarde, sont également utilisées comme engrais verts de couverture.

exemple de champ de sarasin

Crédit photo : Jean Bussières, exemple d’une parcelle de terrain contenant des pommes de terre qui ont été récoltées et qui a été resemée en sarrasin pour l’automne.

Comment profiter des engrais verts chez vous?

Il est assez simple d’intégrer des engrais verts à votre potager. Voici quelques propositions. Lorsque vous planterez des légumes tropicaux exigeants en azote comme les tomates indéterminées par exemple, n’hésitez pas à semer un engrais vert intercalaire à leur pied. En plus de fournir de l’azote aux plants de tomates, le trèfle et la luzerne limitent la croissance des herbes indésirables. Il ne sera donc pas nécessaire de mettre un paillis ou de désherber constamment à la base de vos plants de tomates.

Une autre façon très facile d’utiliser des engrais verts dans votre jardin potager est de semer du sarrasin dès que la récolte des plantes de la famille des brassicacées, comme les brocolis, les choux et les choux-fleurs, est terminée. On doit laisser pousser le sarrasin jusqu’aux premiers gels automnaux et ensuite le couper et l’enfouir dans le sol. Il est aussi possible de le laisser en place tout l’hiver afin de protéger le sol contre l’érosion et de l’enfouir dans la terre au printemps suivant.

Par Albert Mondor, horticulteur et biologiste

 

Catégories:
Potager · Trucs et astuces

Vous aimerez aussi...