L’entretien de la pelouse après sécheresse - Mjardiner

L’entretien de la pelouse après sécheresse

Une période de canicule est annoncée et comme toutes les années, la pelouse se mettra inévitablement à jaunir après quelques temps. Que doit-on faire pour que tout se passe bien lorsque les températures seront plus clémentes? Voici ce qu’il faut faire avant, pendant et après une période de sécheresse.


gazon en dormance

Pendant la sécheresse

Lorsque la pelouse jaunit parce qu’elle ne reçoit pas la quantité nécessaire d’eau pour demeurer verte (environ 25mm d’eau par semaine), il faut savoir qu’elle entre en dormance pour se protéger. Pendant cette période de repos forcé, il faut arrêter de tondre la pelouse puisque la croissance est plutôt au ralenti. Rangez la tondeuse jusqu’à ce que la pelouse verdisse de nouveau. Il est aussi important de limiter la fertilisation du gazon pendant la canicule puisqu’il pourrait être endommagé ou même brûlé.

Après la sécheresse

Si la sécheresse est de courte durée, le gazon reverdira avec les arrosages et les pluies. Par contre, si la sécheresse se prolonge, la pelouse pourrait ne pas reverdir complètement. Dans ce cas, il faudra ressemer les endroits où le gazon est mort.

semence a gazon de qualité

Comment resemer :

Attendez que la température de jour soit entre 15 et 20 degrés celsius. Habituellement, en septembre.

  • Aérez manuelle ou mécaniquement afin de défaire le chaume (croute de racine) du gazon
  • Mettre ¼ de pouce de compost ou terreau à pelouse
  • Déposez les semences adéquates
  • Recouvrir légèrement du même terreau
  • Tenir humide!

Assurez-vous de choisir le mélange de semences à gazon qui convient à l’emplacement à réparer. Certains mélanges sont spécialement conçus pour les endroits ensoleillés, d’autres pour ceux où il y a plus d’ombre. Pour remplir rapidement les endroits dénudés, le mélange Germination Rapide est idéal : les premières semences germent en moins de 7 jours. Pour assurer une germination uniforme et rapide, l’arrosage régulier est essentiel. Il faut être rigoureux et ne pas laisser le sol se dessécher complètement. Il faut aussi continuer d’arroser, même après l’apparition des premières pousses. Il est par contre important de toujours suivre les réglementations de votre municipalité. Elles varient d’un endroit à l’autre, avec ou sans permis.

Un mélange de semences à gazon gagne en popularité depuis quelques années : le mélange Entretien Minimum. Composé principalement de fétuques (un type de graminée), ce gazon, une fois bien implanté, résiste mieux à la sécheresse et requiert moins de fertilisation. Il sera à privilégier pour les endroits pauvres et sablonneux. La tonte sera moins fréquente vu sa pousse plus lente. Il pousse aussi bien dans les endroits très ensoleillés que mi-ombragés. Il requiert peu d’entretien une fois à maturité.

En prévention

On ne peut échapper à la sécheresse et à des semaines sans pluie. Par contre, quelques bonnes habitudes peuvent être mises en œuvre dès le début de la saison pour conserver le gazon vert en en santé.

  • La première et la dernière tonte de la saison peuvent être effectuées plus courtes. Par contre, toutes les autres fois que le gazon sera tondu, il est sage d’ajuster les couteaux de la tondeuse au plus haut soit un minimum de 3’’ de haut. Ceci a pour but de conserver le gazon long et un système racinaire profond et plus résistant à la sécheresse.
  • Si vous décidez d’arroser votre pelouse pendant les heures permises par votre municipalité, assurez-vous de le faire en profondeur, en sélectionnant une ou deux sections par période d’arrosage. N’essayez pas de tout arroser en une soirée : l’arrosage ne serait que superficiel et peu efficace. Rappelez-vous que votre pelouse a besoin de recevoir 25mm d’eau par semaine pour être en croissance.
  • Un gazon en santé résiste toujours mieux à une sécheresse passagère et a plus de facilité à reprendre après un épisode de canicule. Un bon programme de fertilisation est important. Pensez à appliquer un engrais sur votre gazon au printemps, dès le début de sa croissance. Ceci rendra votre gazon plus vigoureux. La fertilisation automnale est souvent ignorée, mais ô combien importante : elle prépare votre pelouse pour l’hiver, ce qui lui permettra de verdir rapidement au printemps suivant.

Avec ces quelques trucs, votre pelouse aura plus de facilité à passer au travers de la canicule et vous vous en porterez mieux!

Mélanie Grégoire

 

 

 

Catégories:
Pelouse

Vous aimerez aussi...