Potager hâtif - Mjardiner

Potager hâtif

potager hatif

Jouer dans la terre vous démange? Si je vous disais que vous pouvez semer et planter au potager beaucoup plus tôt qu’habituellement, même avant les derniers risques de gel?  Ce n’est pas de l’optimisme, mais plutôt un ensemble de conditions et un peu de matériel qui vous permettront de voir vert dès avril ou mai.


Pourquoi commencer tôt grâce votre potager?

  • Avoir des primeurs
  • C’est économique
  • C’est tellement meilleur frais
  • La verdure, c’est bon pour le moral!

Il faut par contre choisir soigneusement les variétés de légumes qui seront établies au jardin. Les plants qui préfèrent la chaleur, comme les tomates et les poivrons ne seront pas les candidats idéaux pour le potager hâtif. Ils risquent de geler et leur croissance ne sera pas du tout optimale.

Pour pratiquer l’extension des saisons au potager (au printemps ou en automne), il faut prévoir quelques protections contre le froid. Voici quelques options, certaines plus faciles que d’autres à trouver en jardinerie.

  • Mini-tunnel de plastique
  • Mini-tunnel en agrotextile
  • Agrotextile flottant
  • Couche froide
  • Cloches de plastique (je peux te fournir une photo)
  • Paille

** Certains récipients transparents assez grands peuvent être récupérés  pour faire office de mini-dômes (cruches d’eau ou de jus)

potager sous couche froide

Couche froide? Mini-tunnel?

La grosse différence entre la couche froide et le mini-tunnel est que la couche froide gardera son sol plus chaud et sera prête encore plus tôt puisqu’il n’y aura pas de neige accumulée à son endroit. Les mini-tunnels sont souvent mis en place lors de la fonte des neiges afin d’éviter que l’hiver et le poids de la neige ne les abiment. (on peut mettre le lien vers un article de Mél sur les couches froides… ou un vidéo)

Vous aurez aussi besoin :

  • Thermomètre maximum-minimum
  • Thermomètre de sol
  • Bâche noire (utile pour aider le sol à se réchauffer plus rapidement)

Afin d’optimiser la pratique, préparer les sols qui seront utilisés tôt (en mai) à l’automne précédent. Les mauvaises herbes doivent être retirées et le sol ameubli. On peut également déposer une bâche noire qui empêchera le retour des mauvaises herbes et accélérera le réchauffement du sol au printemps. Ainsi, lorsque le printemps arrive, il ne reste qu’à déposer les mini-tunnels et attendre que le sol s’assèche et se réchauffe. Vous pourrez ajouter le compost lors de la plantation.

** Ne jamais travailler un sol détrempé, au risque de le compacter, ce qui est nuisible à la croissance des plants.

Dès janvier, vous pouvez dresser une liste des légumes que vous aimeriez cultiver. Définissez l’espace requis et choisissez alors les variétés selon la méthode choisie.

legumes resistants aux froid

Le choix des légumes

Pour démarrer un potager hâtif, il est impératif de rechercher les variétés qui résistent le mieux au froid. Voici une liste de légumes et leur tolérance au froid :

++ = très résistant au froid (jusqu’à -10°C)
+ = résistant au froid (jusqu’à -5°C)

Variété Résistance au froid Semis Température minimale de germination* Disponibilité en plants**
Bette à carde ++ Mai Oui
Betterave + Mi-avril 8°C Non
Brocoli + Mai 10°C Oui
Carotte + Mai 10°C Oui
Chou pommé + Mai 6°C Non
Épinard ++ Mai 5°C Oui
Kale ++ Mai Oui
Laitue + Mi-avril 2°C Oui
Mâche ++ Mi-avril Non
Mizuna ++ Mi-avril Non
Navet + Mai Non
Oignon + Mi-avril 5°C Oui
Panais ++ Mai 3°C Non
Poireau ++ Mai 8°C Oui
Pois + Mai 10°C Non
Radis + Mi-avril 5°C Non
Roquette ++ Mi-avril 4°C Oui
* Ce ne sont pas les températures optimales, mais minimales.
** Ces variétés sont disponibles en plant dès la mi-avril dans plusieurs jardineries du Québec.

À la mi-avril (selon les régions), certains semis peuvent être effectués dans les couches froides comme les verdures (roquette, salade, mâche, épinard) et les oignons, betteraves et radis : tout ce qui demeure assez petit et qui peut être récolté assez rapidement. Les carottes, les panais et les navets doivent rester plus longtemps dans la couche froide puisque leur croissance est plus lente.

Au début mai, dès que le sol est assez sec, toutes les variétés mentionnées plus haut peuvent être plantées ou semées si vous utilisez des mini-tunnels. Même les légumes les plus tolérants au froid apprécieront un micro-climat pour accélérer leur germination et le début de leur croissance. Un agrotextile déposé sur le sol peut aussi remplacer le mini-tunnel. Ce dernier aide à garder la chaleur et empêche la formation d’une croûte, ce qui facilite la germination.

Il est facile de vérifier la température du sol à l’aide d’un thermomètre conçu pour cet usage. Selon la composition de votre sol, son réchauffement se fera plus ou moins rapidement. Par exemple, les sols sablonneux se réchauffent beaucoup plus rapidement que les sols argileux, qui contiennent beaucoup plus d’eau au printemps.

L’utilisation d’un mini-tunnel permet au sol de rester plus sec si le printemps se fait pluvieux.

Le choix des protections dépend de plusieurs facteurs : choisissez celles qui vous conviennent et qui sont les plus appropriées selon vos conditions de culture et votre environnement.

Déposez un thermomètre maximum-minimum à l’intérieur du mini-tunnel afin de vérifier que les températures sont adéquates. Lors de journées très chaudes, n’oubliez pas d’ouvrir les extrémités du tunnel et de les refermer le soir venu. Référez-vous au tableau ci-haut pour connaître les températures minimales de germination. Attention,
ce ne sont pas les températures optimales, mais minimales. C’est pourquoi il faut utiliser les tunnels afin d’augmenter la température du sol et accélérer la germination.

Vous aimeriez vous lancer dans ce type de culture un peu marginale? Vous pouvez semer vos plants à l’intérieur pour qu’ils soient prêts à temps selon le mode de culture utilisé. Les salades et les épinards sont faciles à réussir. Certaines jardineries offrent aussi des plants tôt en saison pour les habitués. Je vous suggère de rechercher les plants de kale et de salade que vous pouvez dénicher avant que tous les plants de légumes soient offerts. Et pourquoi ne pas y ajouter des fleurs comestibles comme des pensées? Elles résistent très bien au froid et ajoutent de la couleur avant de planter vos annuelles.

Émilie Gabias

 

Catégories:
Potager

Vous aimerez aussi...