Une ruche urbaine - Mjardiner

Une ruche urbaine

une ruche urbaine, oui c'est possible

Que ce soit pour le miel, augmenter la productivité de notre potager ou espérer faire une différence dans notre écosystème, l’apiculture urbaine gagne de plus en plus en popularité. Déjà, certaines municipalités ont modifié leur règlement pour encadrer cette pratique. C’est le cas de ma ville d’adoption, où j’ai pu installer une ruche urbaine dans ma cour arrière ce printemps.


Le désir d’avoir une ruche urbaine… ça part d’où?

Marie-Eve et sa rucheAvoir des abeilles à la maison suscite toujours l’étonnement de mon entourage et je les comprends! Ça m’a pris 2 ans de réflexion et de recherche avant de me lancer dans ce beau projet. Car oui, j’avais peur de tout ce qui était jaune et noir!

Pour commencer, il a fallu l’accord de ma famille. Mes enfants étant de nature curieuse, ils ont posé beaucoup de questions sur mon projet. J’ai dû emprunter tous les livres de la bibliothèque sur ce sujet. Et petit à petit, l’idée d’avoir des abeilles dans la cour arrière leur a plu. Aujourd’hui, ils se trouvent chanceux d’avoir une ruche.

J’ai fait aussi beaucoup d’éducation avec les plus grands, car plusieurs d’entre nous confondent les guêpes avec les abeilles. Pourtant, la différence est énorme! Les guêpes sont attirées par l’odeur de la nourriture, elles sont plus agressives et peuvent piquer plusieurs fois alors que les abeilles sont plus calmes, ne s’intéressent qu’aux fleurs et meurent si elles nous piquent. Bref, il faut vraiment embêter une abeille pour qu’elle nous pique.

L’importance de suivi une formation

Le monde des abeilles est à la fois fascinant et complexe! Il est fortement conseiller de suivre une formation avant de vous lancer dans ce type de projet. On ne s’improvise pas apiculteur. Dépendamment des régions, plusieurs cours s’offrent à vous. N’hésitez pas à communiquer avec eux pour obtenir des détails et connaître le type d’accompagnement offert. Il existe également des regroupements d’apiculteurs sur les réseaux sociaux. Ils sont aussi une bonne source d’information.

abeille dans une ruche urbaine

L’installation en milieu urbain

Si vous nourrissez l’idée d’avoir une ruche dans votre cour arrière, il est essentiel de communiquer avec votre municipalité pour connaître la réglementation sur ce sujet. Aussi, il est préférable de s’entendre avec ses voisins avant l’installation. Les propriétaires de piscine trouveront assurément quelques abeilles dans le filtreur pendant la saison, ce qui risque d’éveiller des soupçons.

En milieu urbain, on privilégie l’installation d’une ruche sur un toit plat. Il est aussi possible d’installer la ruche au sol, à condition qu’elle soit entourée d’une clôture pleine d’au moins 2.5m de hauteur.

ruche en milieu urbain avec mur

Le nectar et le pollen

Comme ma sœur Mélanie, j’ai grandi entourée de fleurs. Depuis toujours, j’apprécie la nature pour sa beauté et ses odeurs. Mais voilà qu’avec les abeilles, je la vois maintenant comme un garde-manger. Au printemps, les arbres, comme l’érable et l’amélanchier, sont une excellente source de nectar et de pollen. Même le fameux pissenlit, aimé par certains et détesté par d’autres, nourrit les abeilles tout l’été! Ce fabuleux mariage entre Mère Nature est les abeilles est précieux. Mieux vaut en prendre soin!

Marie-Eve Grégoire

 

 

Catégories:
On aime!

Vous aimerez aussi...