Les secrets du poinsettia - Mjardiner

Les secrets du poinsettia

À tous les ans dans nos maisons, pour la période des Fêtes, il est essentiel pour beaucoup de personnes de se procurer un poinsettia. Il fait partie de nos coutumes. C’est grâce à la petite mexicaine Lola que cette tradition fait désormais partie de nos habitudes. N’ayant aucune offrande pour la nuit de Noël afin de démontrer tout son amour à Jésus, un ange lui suggéra les plantes sur le bord de la route. Elle les apporta dans l’église et celles-ci se transformèrent en magnifiques fleurs rouges.

 

Voici donc quelques conseils pour faire perdurer la tradition longtemps et peut-être même jusqu’à l’année suivante.


Un peu de botanique

Tout d’abord, la belle coloration rouge qui apparaît n’est pas la floraison, ce sont plutôt les feuilles qui changent de couleur, on les appelle les bractées. La floraison est quant à elle au centre de ces bractées, ce qui ressemble à de petites billes jaunes. D’ailleurs, lors de votre sélection de plantes en magasin, vous devriez plutôt vous attarder aux fleurs et non aux bractées, pour savoir si le poinsettia est en début de floraison.

Entretien

Votre poinsettia en pleine floraison aimera un endroit plutôt frais, c’est-à-dire autour de 15 à 18 degrés Celcius. Il n’aime pas se trouver près de sources de chaleur ou dans un endroit sous les 10 degrés Celsius. Il craint aussi les courants d’air. Le poinsettia aime de façon modérée l’eau, alors évitez les excès et laissez sécher le terreau en surface entre chaque arrosage. Prenez le temps de retirer l’eau des soucoupes quelques temps après l’arrosage.

En prenant soin de cette façon de votre poinsettia, il pourra égayer vos maisons une bonne partie de l’hiver.

Les feuilles jaunissent et tombent

Si une des conditions de température ambiante ou environnementale présentée précédemment n’est pas respectée, il est possible que les feuilles chutent. Une simple surdose d’eau ou une extrême sécheresse pourrait avoir les mêmes conséquences. Portez aussi une attention à offrir un environnement adéquat lors du transport à la maison. Un emballage en papier est nécessaire pour le protéger entre le moment de l’achat en magasin et la voiture. De préférence, réchauffez un peu l’habitacle de votre véhicule avant le transport.

Et pour le conserver

Au début d’avril, débutez la fertilisation jusqu’au mois de septembre avec un engrais complet, comme celui que vous utilisez pour vos jardinières d’annuelles. Idéalement, pour avoir un plant trapu l’année suivante, deux tailles seront nécessaires en cours d’année. Une à la fin avril et une, au début d’août.

Le secret

Le poinsettia est une plante de jours courts, ce qui signifie qu’il exige une longue période d’obscurité dans une journée pour initier sa florasion. Or, dans nos maisons, il est difficile de lui fournir cette condition essentielle. Les lumières de nos maisons sont souvent allumées une grande partie de la soirée. Une pièce inutilisée ou une garde-robe devient donc l’endroit idéal. Toutefois, dans le jour, un apport de la luminosité est essentiel, mais jamais plus de 11 heures par jour, et ce processus doit débuter au mois d’octobre. Donc, pour ceux qui auront choisi le placard, vous devrez le trimbaler dans un endroit lumineux durant la journée.
Pendant cette période, conservez une température assez élevée, autour de 20 degrés Celsius.
Avec tous ces petits trucs, votre poinsettia devrait arriver à temps pour Noël. Toutefois, ne vous faites pas d’illusion, votre poinsettia ne sera pas aussi trapu et bien garni de feuilles colorées que celui que vous pourriez vous procurer en jardinerie, mais au moins vous aurez tout le mérite d’avoir réussi à le faire refleurir une deuxième année.

Isabelle Caron

Vous aimerez aussi...